Aubignan

couv_Aubignan_DVillage idéalement situé entre les Dentelles et le Mont Ventoux, fondé vraisemblablement par Albanius au début de notre ère.
Sur la Porte de France, ancienne fortification, on peut encore observer des mâchicoulis, un cadran solaire (la date de 1708 y est gravée) et un très beau campanile.
La Cabanette, bâtiment de même largeur que la tour de l'horloge, se dresse encore aujourd'hui. Construite en 1728, elle est devenue le point de rendez-vous des Aubignanais.

L'église, construite en 1730 est dédiée à Saint-Victor; elle attirait jadis les pèlerins venus pour la Saint-Fiacre. L'Hôtel Dieu fut construit au milieu du XVIIIème siècle pour remplacer l'ancien hôpital. Il abrite actuellement l'office de tourisme et la bibliothèque municipale. L'Hôtel de ville, construit au XVIIIème siècle, a remplacé l'ancienne maison du marquis de Baroncelli de Javon.

Point de départ de balades et de randonnées à travers les vignes et le long du canal de Carpentras.
Belle fontaine avec quatre têtes d'ange surmontant un bassin octogonal. La pierre utilisée provient des carrières de Caromb.
Le lavoir, reconstruit en 1881, est composé de trois bassins abrités par une toiture entièrement restaurée.

Marché le dimanche matin avec la présence de nombreux maraîchers locaux. Légumes et fruits du terroir en saison.

Circuits :  Les Vignes comtadines, Autour du Canal

 

Aurel

couv_Aurel_DUn des plus beaux villages autour du Mont Ventoux. S’y arrêter et s’y promener. D’origine médiévale le village rassemble en contrebas du château et de l’église des maisons traditionnelles, restaurées dans le respect de l’architecture provençale. De nombreux artisans et artistes renommés s’y sont fixés.

Dans la forêt domaniale d’Aurel, découvrir les cabanes de pierre sèche de Taramate, à 1150 mètres d’altitude, témoin de l’architecture en pierre sèche dans le massif du Ventoux.

Circuit : Le Plateau d'Albion

Beaumes-de-Venise

couv_Beaumes_DLes grottes, ou balmes, sous les ruines du château ont donné leur nom au village, suivi de Venise, dérivé du mot "venaissin".Beaumes-de-Venise est renommé pour son fameux muscat, un vin doux ambré, mais aussi pour ses nombreux itinéraires de randonnées dans le massif des Dentelles de Montmirail.

En quittant Beaumes en direction de Vacqueyras, la chapelle Notre-Dame d'Aubune, de style roman, a été édifiée au XIIème sècle.
A l'intérieur un maître-autel baroque de 1661. Un bas-relief représente la légende de la Vierge sauvant l'église d'Aubune en bloquant, à l'aide de sa quenouille, un rocher précipité par le Diable.

Au nord de Beaumes-de-Venise, en prenant la direction de Lafare, se dresse un curieux rocher de safre (grès sabloneux) de forme arrondie et aux nombreuses cavités. Le rocher de Rocalinaud (rocher de la lune) a été habité. Témoins, la grande salle, les escaliers et les réservoirs d'eau (aiguiers) creusés dans la roche.

Circuits : Entre Ventoux et Dentelles, Au pied des Dentelles, Les Vignes comtadines, Autour du Canal

Beaumont-du-Ventoux

entre_chapelles_et_vergers_4Se compose de neuf hameaux, dont la station de ski du Mont Serein à 1400 mètres d'altitude, mais aussi des carrières antiques du Rieufroid. Chapelles de grand intérêt: Sainte-Marguerite, chapelle romane, Saint-Sépulcre, chapelle rurale, Sainte-Sidoine qu'on atteint à pied depuis Sainte-Marguerite.
Beaumont est aussi connue pour sa cerise, la renommée et fameuse cerise de Beaumont.

Circuit : Entre Chapelles et Vergers

Bedoin

couv_bedoin2_DBlotti au pied du versant sud du Mont Ventoux, Bédoin signifierait « berceau de la vigne » alors que son église imposante rappelle, à s’y méprendre, l’église du Gésu construite à Rome au XVIe siècle.

Territoire agricole dont l’essentiel de la production est constitué par la vigne (AOC Ventoux) accompagnée de vergers de cerisiers, le tout dominé par les truffières du Ventoux.
La forêt communale de Bédoin est la plus grande forêt communale de France. Elle s’étend entre 350m et 1912m d’altitude sur une superficie de quelque 6000 hectares.

Visiter la forêt communale et notamment la cédraie la plus étendue d’Europe, le site géologique des Demoiselles Coiffées au lieu-dit Les Baux, les hameaux de Ste Colombe et des Bruns.
Visiter également l’église St Pierre, la chapelle Notre-Dame du Moustier,  la Chapelle romane de la Madelène (XIe siècle) ainsi que la chapelle Sainte-Croix au sommet du Mont Ventoux.

Circuits : Aux Portes du Ventoux, Entre Plaine et Piémont

Blauvac

couv_Blauvac3_D

Circuit : Les Gorges de la Nesque


Très beau point de vue sur le mont Ventoux, les Gorges de la Nesque, le Comtat Venaissin et les Dentelles de Montmirail. Village très pittoresque perché sur une butte groupant ses maisons de caractère sous un château d’origine médiévale reconstruit en 1552, récemment restauré, de type bastide avec sa cour intérieure et ses tours rondes.
Parcourir les ruelles, visiter l’église paroissiale Saint-Sébastien du XIIIè siècle. Se rendre à la chapelle Notre-Dame des Neiges, sur un ancien site templier et à la chapelle rurale Saint-Estève, siège d’un ancien prieuré. Non loin de là, on peut visiter l’Abbaye cistercienne Notre-Dame de Bon-Secours, construite en 1991.

Brantes


couv_Brantes2_DRavissant village dominé par la cime majestueuse du mont Ventoux et suspendu au-dessus du Toulourenc. Ruelles caladées, façades typiquement provençales, jardins suspendus, murets recouverts d'herbes folles ou aromatiques, un village où il fait bon se promener.
Artisanat local particulièrement développé et de haute qualité.

Circuit: La Vallée du Toulourenc

Caromb

couv_Caromb_MM Au milieu des vignes et de champs d’oliviers, Caromb regarde à la fois le Mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail. Déjà du temps des Romains Caromb était connue pour ses carrières de pierre.
Beau village qui a su garder quelques vestiges remarquables : l’église paroissiale Saint-Maurice construite hors les murs, un beffroi tout en finesse, des fontaines où se rafraîchir et quelques lavoirs.

Aux alentours, la colline du Paty, classée Espace Naturel Sensible, est un havre de paix et de détente. Son lac est le royaume des pêcheurs et des… libellules.
Sur le versant opposé, une balade permet de découvrir d’anciennes bories (cabanes en pierre sèche), des murets, un patrimoine rural remis consciencieusement en état par des bénévoles.

Non loin de la route départementale menant au Barroux, une belle bâtisse domine le Comtat. Ancienne demeure papale, dont l’histoire et les légendes figurent sur des panneaux d’identification, cette bâtisse a inspiré l’auteur comtadin André de Richaud pour son ouvrage La Barette rouge.

Caromb est aussi connue nationalement et internationalement pour sa figue charnue et juteuse, la Longue Noire de Caromb. Une figuerie présentant une quarantaine d’espèces se trouve au départ de la route menant à la colline du Paty. Tous les ans, au mois de juillet, une belle fête de terroir envahit le village pour célébrer la figue longue et noire. 

Visiter le village et ses soustets (passages), découvrez la fontaine de la place du Château avec ses mascarons, l’église St Maurice et sa Chapelle des Hommes, l’orgue datant de la fin du XVIIème siècle, le beffroi au centre du vieux village, l’ancien château édifié par Etienne de Vesc dont il ne reste plus que des salles voûtées et une belle fenêtre à meneaux sur la place du Cabaret.

Circuits : Au pied des Dentelles / Entre Plaine et Piémont

Carpentras

couv_CarpentrasAncienne capitale de l’Etat pontifical du Comtat Venaissin, Carpentras, ville d’Art et d’Histoire, doit ce label à la richesse de son patrimoine. Depuis le haut de la Porte d’Orange, il est aisé de voir les boulevards qui suivent l’ancien tracé des remparts. Au centre de la cité, de beaux bâtiments témoignent d’un passé prestigieux : les salons baroques du Palais de Justice, la cathédrale Saint-Siffrein, le musée Sobirats, l’Hôtel-Dieu et sa pharmacie, une petite merveille, la synagogue la plus ancienne de France, la Bibliothèque Inguimbertine, églises et chapelles, l'arc romain, etc.
Tous les vendredis, un grand marché provençal envahit le centre de la ville et l’allée des platanes.

Visiter les différents monuments de Carpentras en suivant les visites guidées, se promener au bord de l’Auzon, découvrir l’étonnant aqueduc et se balader le long du canal.

Déguster les berlingots et les fruits confits. Assister en saison au marché de la truffe et participer à la fête de la fraise de Carpentras, au mois d’avril.

Circuits : Autour du Canal / Au fil du Comtat / Entre Plaine et Piémont

Crillon-le-Brave

couv_Crillon_MMSur une avancée du Mont Ventoux, Crillon le Brave, village perché anciennement fortifié. Crillon, homme de guerre réputé pour son intrépidité mais aussi pour sa générosité, naquit en 1543. Chevalier de Malte il fut attaché dès 1557 au duc de Guise comme aide de camp. Crillon, s'étant rallié au futur Henri IV, fut proclamé par ce dernier "le premier Capitaine du monde". C’est à la fin du XIXe siècle que le village accole le qualificatif « brave » à celui de Crillon en souvenir de son héros. Sa statue est installée depuis 1980 face à la mairie.

Beau village en "pierre de Crillon" - les carrières se trouvent au bas de la commune - les habitants ont réussi à sauvegarder quelques beaux bâtiments et à en restaurer d’autres dans le plus pur style provençal.

Visiter la chapelle Notre-Dame-des-Accès, admirer le point de vue sur le Mont Ventoux à l’est, sur la plaine du Comtat, Caromb et les Dentelles de Montmirail à l’ouest.

Circuits : Aux Portes du Ventoux / Entre Plaine et Piémont

Ferrassières

site_flore_DUn petit coin tranquille de Drôme sur le Plateau d'Albion, en plein milieu des champs de lavande et de petit épeautre. En saison, les champignons abondent sur le plateau: lactaires, bolets, chanterelles, girolles et surtout le petit gris ou griset du Ventoux.
C'est au XIIIème siècle que les habitants reconstruisirent leur village qui avait été détruit par les pillards et ce, afin de pouvoir continuer à cultiver leurs terres.
Entouré du Mont Ventoux, de la Montagne de Lure et de Saint-Pierre de Lagarde, Ferrassières jouit d'une grande quiétude.
A proximité, une flore très variée: genêts, pins, bruyère, châtaigniers, bouleaux, chênes, etc. Et une faune remarquable: le circaète Jean-le-blanc, le busard, l'aigle royal, le faucon, le grand-duc ou la chouette... ainsi que de petits et grands mammifères tels que le cerf, le sanglier, le renard, le lièvre, le lapin etc.

Le 1er dimanche de juillet, belle fête de la lavande dans tout le village.
Circuit : Le Plateau d'Albion

Flassan

couv-Flassan-DVillage d’architecture inégale mais très pittoresque, remarquable par la coloration de ses maisons, due à la proximité d'ocres dans les environs. Rues étroites, voûtes, passages, fontaine, lavoir. Eglise paroissiale Notre-Dame (ancien prieuré d’origine romane). A 4km au nord-est, chapelle Saint-Jean restaurée sur un sommet boisé à l’orée d’une clairière. Pélerinage au solstice d'été.    

Flassan au coucher du soleil... au pied du mont Ventoux. Un must en toutes saisons !                        

Circuit : Aux Portes du Ventoux

La Roque-sur-Pernes

Beau village perché sur les Monts de Vaucluse avec, à flanc de colline, enchâssée dans l'agglomération, l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Château du XIIème siècle.
Cultures de vignes, de cerisiers, d'oliviers, de chênes truffiers, d'amandiers etc.

Circuit : Les Villages perchés

Le Barroux

couv_LeBarrouxJoli village perché, calme, plein de charme, construit au pied d’un château édifié au Moyen Age mais fortement remanié à la Renaissance, classé monument historique, Le Barroux domine la plaine comtadine.  Son église date du temps des Templiers et de belles maisons bordent ses étroites ruelles.

Tous les ans, le 14 juillet, le village fête l'abricot, non pas l'abricot générique, mais bien "l'abricot du Barroux", variété recherchée et savoureuse.

Visiter le château du XIIe siècle et l’église. Proches du village, deux monastères bénédictins.

Circuit : Au pied des Dentelles

Le Beaucet

couv_LeBeaucetCe village aux maisons troglodytiques accrochées à son roc ressemble à une crèche provençale. Il était déjà cité en 1160 sous le nom de Balcium puis Beaucetum.

Très ancien pèlerinage à Saint-Gens, né à Monteux en 1104 et mort au Beaucet où il fit apparaître une source miraculeuse. Ce pèlerinage, le 16 mai, est encore très populaire.

Accès au château par 80 marches creusées dans le roc ; incendié par la foudre en 1784, il en reste le donjon et le logis reconstruits au XVIIe siècle ainsi que les deux portes de la cité dont l’une arbore les armes de Geoffroy III Vaissols, évêque de Carpentras (1347-1356).

Visiter l’église Saint-Etienne et se rendre à la chapelle médiévale de St Gens.

Au-dessus du Beaucet, de belles bories (cabanes de pierre sèche) valent le détour.

Circuit: Les Villages perchés

Malaucène

couv_MalauceneLa cité de Malaucène a gardé une partie de ses anciens remparts et des portes fortifiées qui la protégeaient. L’église Saint Michel, mélange de style roman et gothique, fut érigée en 1309 par le pape Clément V, dont la résidence d’été se trouvait à Malaucène. Son aspect fortifié est étonnant : mâchicoulis, casemates, etc.

Les rues de Malaucène sont longées de belles demeures du XVIe au XVIIIe siècle et agrémentées de vieilles fontaines et de lavoirs.

C’est de Malaucène que Petrarque, le grand poète florentin, décide en 1336 de faire la montée du Ventoux « dans le seul désir de voir un lieu réputé pour sa hauteur ».
C’est de Malaucène mais de Bédoin également que partait à la fin du XIXe siècle l’entomologiste Jean-Henri Fabre pour aller étudier la flore du Ventoux.

Point de départ de la montée du Mont Ventoux par le versant nord, à pied, à vélo, à cheval, en voiture aussi, Malaucène est une commune vivante et dynamique.

Visiter l’église et remarquer à l’intérieur un orgue à buffet en bois doré, sa chaire entièrement sculptée et à l'extérieur, côté sud, un très long banc de pierre de 41 mètres, sans doute le plus long de France.
Monter au Calvaire pour une vue panoramique sur le Mont Ventoux et ses alentours.

La chapelle du Groseau située à quelques kilomètres sur la D97 en direction du Mont Ventoux est le dernier vestige d’un monastère datant du VIIe siècle détruit par les Sarrasins puis reconstruit au XIe siècle. Le pape Clément V y fit de nombreux séjours.

Circuits: Entre Chapelles et Vergers / Entre Ventoux et Dentelles

Malemort-du-Comtat

couv_malemort_DAuparavant, le village s'appelait Malemort-les-Lavoirs en raison des nombreux lavoirs dans le village. Il en reste en très bon état, d'autres ont disparu.
A la fin du XIVème siècle la cité fut fortifiée par des remparts qui s'épaulaient à onze tours et s'ouvraient par trois portes, encore visibles aujourd'hui.

Le gypse de Malemort-du-Comtat a près de 35 millions d'années. D'une épaisseur de 130 mètres, c'est le gisement le plus puissant d'Europe. Grâce aux réserves idnetifiées et avec les techniques actuelles, son exploitation devrait se poursuivre pendant encore de nombreuses décennies.

Circuit Les Terrasses du Ventoux

Mazan

couv_MazanAu cœur du Comtat Venaissin, Mazan est un village typiquement provençal.

Après la présence des Gallo-Romains qui y ont laissé de nombreux vestiges, dont les 64 sarcophages monolithiques en sont les témoins, Mazan s’est fortifiée au Moyen Age. Des remparts entourent le vieux village : on y entre par des portes d’époque. Visiter l'église des XIIe et XIVe siècles, la chapelle Notre-Dame-de-Pareloup du XIe siècle classée Monument Historique, le musée historique et folklorique installé dans la chapelle des Pénitents Blancs dont le plafond peint date de 1697.
Au XVIIe siècle, les comtes de Sade y construisent leur château résidentiel. Restauré, c’est actuellement l’hôtel Le Château de Mazan****.
Dans le vieux village, maison natale de Jacques Bernus, un des grands sculpteurs de Provence.

Circuits : Entre Plaine et Piémont / Au fil du Comtat / Les Terrasses du Ventoux

Methamis

couv_Methamis_WPdiaVillage allongé sur un promontoire au sommet duquel de belles maisons provençales se regroupent autour de l’église paroissiale romane Saint-Pierre et Saint-Paul datant du XIIè siècle.

Visiter l’église romane, la chapelle rurale Sainte-Foy, lieu de pèlerinage, la chapelle rurale Sainte-Anne des Bastides.

Se promener dans le vieux village, partiellement en ruine et découvrir le moulin à vent, la fontaine et le lavoir.

Crèche vivante à l’église le soir de Noël.
Remarquables concerts en saison.

Circuits: Les Gorges de la Nesque / Les Terrasses du Ventoux

Modène

couv_Modene2_DPosée sur le piémont du Ventoux, arrosée par la Mède, au milieu de champs d’oliviers et de vignobles, Modène s’enorgueillit de ses superbes campanile et horloge ainsi que de son église Notre-Dame-de-Liesse, de ses ruelles caladées et des restes de la fortification de l'ancien château.

Patrie d’Armande Béjart, épouse de Molière. Chaque année, au mois d’août, Modène fait revivre son théâtre en offrant des spectacles de qualité.

Visiter le bourg et son église. En face, près du lavoir, une élégante fontaine dite des Quatre-Saisons surmontée d'une corbeille de fruits, date de 1784.

Parcourir les chemins de randonnée à pied ou à vélo.

Circuit: Entre Plaine et Piémont

Monieux

Couv-Monieux-DAccroché au flanc sud-est du massif du Mont Ventoux, gardé par les vestiges d'une tour de guet d'époque médiévale, le village est situé en amont des Gorges de la Nesque.
Ruelles pavées et caladées, portes anciennes, façades souvent simples mais authentiques, fort belles suivant les saisons, escaliers de grosse pierre, jardinets et recoins pleins de charme.
En contrebas, la Nesque se déroule en toute quiétude avant d'aller s'engouffrer dans les gorges sauvages et disparaître à la hauteur du Rocher du Cire qui se dresse à 200 mètres au-dessus du torrent. Ses eaux poursuivent leur cheminement souterrain, pour rejoindre celles de la Fontaine de Vaucluse une trentaine de kilomètres plus loin.
Plusieurs chapelles dans les environs: la chapelle Saint-Michel au fond des Gorges de la Nesque, la chapelle Notre-Dame de la Consolation, proche du col des Abeilles, la chapelle du Champ de Sicaude, située à poximité du Rocher du Cire et la chapelle Saint-Roch face au village. L'église Saint-Pierre, de style roman, a été édifiée au XIIème siècle à l'extérieur des remparts. D'une simplicité remarquable, c'est un lieu de paix et de recueillement.

Circuits: Les Gorges de la Nesque / Le Plateau de Sault

Mormoiron

couv-Mormoiron-DVillage médiéval avec des passages couverts, des ruelles en calade. Proche d’une ancienne tour de défense, dominant le village, l’église datant du XIIème siècle a conservé son abside pentagonale d’origine. Le musée, proche de la Mairie, présente, dans des caves voûtées les merveilles géologiques du bassin de Mormoiron, des argiles, ocres, sables, objets préhistoriques et antiquités gallo-romaines.

La légende dit que le nom de Mormoiron proviendrait du murmure des milliers d’abeilles que les villageois auraient, au Moyen-Age, dirigé sur les envahisseurs Sarrasins.

Circuits: Aux Portes du Ventoux / Les Terrasses du Ventoux

Pernes-les-Fontaines

couv_Pernes_MMOn dit de la ville qu’elle est la perle du Comtat Venaissin. Ses nombreuses fontaines, ses bâtiments, bâtisses, hôtel de ville et hôtels particuliers classés à l’inventaire des monuments historiques font de Pernes-les- Fontaines une étape essentielle, qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte.
Déjà à l’époque gallo-romaine, la cité de Pernes est citée mais c’est au Xe siècle qu’elle devint capitale du Comtat Venaissin, titre qu’elle gardera jusqu’en 1320.

Au XIXe siècle, le Pernois Louis Giraud fit entreprendre de grands travaux, notamment la construction du canal de Carpentras au départ de la Durance qui permettra ainsi à la plaine du Comtat de devenir le jardin de la France.

Au XXe siècle, pour marquer à tout jamais son lien avec l’eau si précieuse pour la région, Pernes prit le nom de Pernes-les-Fontaines.

Découvrir les quarante fontaines (jusqu'en 1925 chacune d'elles était gardée), les quatorze hôtels particuliers, la halle couverte et l’hôtel de ville avec un superbe pin d’Alep qui domine son jardin. Passer sous les portes des remparts et visiter le musée des Traditions Comtadines. Pousser les portes des églises et des chapelles, remarquer les Tours Ferrande et de l’Horloge. Puis, délaisser quelques instants le cœur de la cité pour longer les berges de la Nesque tout en observant les joueurs de pétanque. Marché le samedi matin dans la plus pure tradition  provençale.

Circuits: Au fil du Comtat / Les Villages perchés

Saint-Christol

couv_SaintChristolCe village sur le plateau de Sault est un important centre de spéléologie. Plusieurs avens ont été ouverts, en particulier ceux de l’Aven-Autran et du Trou-Souffleur au fond duquel, à - 600 mètres, coule la rivière d’Albion qui alimente la résurgence de Fontaine-de-Vaucluse.

Chaque maison du village possède une citerne à eau enterrée !

L’église romane fut construite dans le courant du XIIe siècle. Le sanctuaire est décoré avec une richesse exceptionnelle qui surprend en Haute-Provence.

Depuis 1999, l’armée de l’Air a laissé la place au 2ème Régiment Etranger de la Légion Etrangère.

Visiter l’église, le centre de spéléologie et parcourir à vélo les vastes étendues du plateau d'Albion. Partir à la cueillette de plantes aromatiques, déguster la charcuterie locale, l'agneau du Ventoux et le gibier en saison. S'enivrer du parfum des lavandes et associer lavande, miel et fromage de chèvre! Sans oublier les innombrables champignons, à ramasser au printemps et en automne.

Circuit : Le Plateau d'Albion

Saint-Didier

couv_SaintDidierVillage adossé aux Monts de Vaucluse, Saint-Didier fait face au Mont Ventoux. Terre de truffes, de cerisiers, de vignes, grâce à un environnement préservé, Saint-Didier offre une grande variété de promenades et balades.
A la sortie du village en direction de La Roque sur Pernes le chemin des 14 oratoires dont le premier fut érigé en 1657 et le dernier en 1840, est un réel témoignage de la piété des habitants.

Admirer la belle façade du château de Thézan, ses fenêtres à meneaux et sa tour en ogive.

En arrivant de la plaine du Comtat, remonter le Cours à l’abri des platanes centenaires et découvrir au bout de l’allée l’église et le château. 

Prendre le temps de visiter la Nougaterie, le musée des Appeaux (sifflets pour appeler les oiseaux) et de la Faune et, pourquoi pas, l’étonnant Jarditrain.

Circuits : Au fil du Comtat / Les Villages perchés

Saint-Hippolyte-le-Graveyron

couv-StHyppol-DSitué sur le piémont des Dentelles de Montmirail, et plus précisément au pied du Graveyron, Saint-Hippolyte est entouré de champs d'oliviers, de cerisiers, de plants de vigne et de vignobles (Muscat du Ventoux et AOC Ventoux). Les habitations sont éparpillées sur le territoire de la commune. Le centre du village est uniquement composé de l'église et de la mairie.
On accède à la colline du Graveyron, contrefort des Dentelles de Montmirail, par trois circuits pédestres. Près de la mairie et de l'église, un très beau chêne d'une circonférence de 4,30 mètres.

 

Circuits Au pied des Dentelles / Les Vignes comtadines

Saint-Pierre-de-Vassols

couv_StPierre_DDans le piémont du Ventoux, joli village en plein milieu de vignobles, de cerisiers et d’oliviers. Producteur de truffes « tuber melanosporum ». Belle église de style gothique. Le Mas Liotier, magnifique demeure provençale restaurée, abrite désormais la Bibliothèque Intercommunale.
Point de départ idéal pour les randonnées à pied et à vélo au travers des vignobles et champs d'oliviers.

Circuit: Entre Plaine et Piémont

Saint-Trinit

couv_SaintTrinitAu cœur du Plateau d’Albion et entouré de champs de lavandes, de céréales et de magnifiques forêts, Saint-Trinit est à 859 mètres d’altitude. L’église de la Sainte-Trinité, classée monument historique en 1915, est entièrement bâtie en pierre de taille. Elle est recouverte de dalles calcaires et surmontée d’un joli clocheton également en pierre de taille. Ornée de deux fenêtres, la plus grande est un bel exemple d’art roman provençal. Les façades de la nef sont soutenues par de puissants contreforts édifiés en moellon avec des chaînages d’angle en pierre de taille.

A quelques mètres à l’est de l’église, un frêne de taille imposante.

Se promener dans les environs, admirer les paysages et les couleurs et relire Jean Giono.

Circuit: Le Plateau d'Albion

Sarrians

Village du Comtat, vivant et dynamique, qui cultive l'art de vivre en Provence. Au centre de plaines viticoles, de huertas, de vergers, d'oliviers et de figuiers, Sarrians regarde à la fois les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux. Belle église romane.
Passé historique particulièrement intéressant remontant à plus de 2000 ans avant notre ère.

Circuits: Les Vignes comtadines / Autour du Canal

Sault

couv_SaultDu latin « saltus » Sault signifie « pays de forêts ». 
Déjà à l’époque préromaine, toute la région était occupée par la tribu des Albiens ou Albiques qui tenaient leur nom de Alba – pays blanc – devenue aujourd’hui « pays d’Albion ».

Pays d’accueil et de lumière, Sault et ses villages voisins surprennent par leur authenticité, leur beauté sauvage haute en couleurs, leur sagesse, leur indépendance.

De par son climat vivifiant, Sault et ses environs offrent une grande qualité de vie ainsi que de nombreuses activités pleine nature sportives. Le cyclotourisme est roi au pays de Sault et peut être pratiqué en toute quiétude à condition bien sûr de suivre les balisages et d’emprunter les chemins recommandés.

De nombreuses excursions sont possibles : le Mont Ventoux, les gorges de la Nesque, le Plateau d’Albion, la Vallée du Toulourenc, en quittant Sault par le nord, la montagne de Lure à l’est., etc.

Visiter l’église romane du XIIe siècle ainsi que les vestiges du château féodal et de ses remparts. Déambuler dans les ruelles du vieux village et découvrir quelques maisons d’époque médiévale, renaissance et XVIIIe siècle. S’asseoir à l’une des nombreuses terrasses, sur la Promenade ou dans le centre du village, visiter le marché le mercredi matin, et s’approvisionner en nougats, macarons, fromages de chèvre, petit épeautre, truffes, porc du Mont Ventoux et agneau du pays de Sault, en herbes aromatiques et miel de lavande.

Parcourir les environs, s’enivrer au contact des champs de lavande, assister à la récolte de la lavande, sa distillation et rapporter un flacon d’huile essentielle de lavande.

Le 15 août de chaque année, Sault célèbre la lavande par une brillante fête, haute en couleurs, en défilé, en confréries, en produits de terroir et en musique provençale.

Circuits: Les Gorges de la Nesque / Le Plateau d'Albion

Savoillans

Beau village au pied du Mont Ventoux, versant nord.couv_Savoillans_TT

Depuis quelques années, le village revit et se refait une beauté tout en respectant la Provence et son art de vivre. De belles maisons de village, des ruelles caladées, des passages, un bistrot de pays, un artisanat de qualité et la ferme Saint-Agricol, ancient couvent des Ursulines, devenu un haut lieu de manifestations et d'expositions de qualité.

 

Circuit: La Vallée du Toulourenc

 

Suzette, Lafare et La Roque-Alric

Suzette : superbe point de vue sur les Dentelles de Montmirail, les alpilles et les Cévennes. Belles cultures en terrasses, vignobles et abricotiers réputés. Il ne reste plus de vestigues de l'ancien château. Par contre la chapelle de Suzette, un bijour de l'art roman, est intacte: son toit est recouvert de tuiles d'argile qui résistent mieux à la violence du mistral.

Lafare : à l'entrée des Dentelles de Montmirail, Lafare fait face à l'imposant rocher de Saint-Christophe. Production de Côtes-du-Rhône et du Muscat de Beaumes-de-Venise. Point de départ idéal pour les randonnées et l'escalade dans les Dentelles.
La chapelle Saint-Christophe, du XIIème siècle, est dissimulée parmi la végétation face aux pics blancs, roses ou bleu-gris selon l'heure.

La Roque-Alric : une véritable crèche provençale accrochée à un piton rocheux avec son église au sommet de la colline. De nombreux artisans s'y sont installés profitant de la tranquilité et de la beauté du site. Vignobles produisant des AOC Côtes-du-Rhône et du Muscat de Beaumes-de-Venise.

Circuit : Au pied des Dentelles

Vacqueyras

couv-Vacqueyras-DPerché sur une petite butte, le village a conservé une parte de son enceinte fortifiée du Moyen-Age. Des ruelles étroites montent vers l'église datant du XIIème siècle. Le beffroi à campanile présente le blason de Vacqueyras où figure une vache qui a donné son nom à la ville. Patrie du troubadour Raimbaut.
Beaux reliefs du passé: les deux portes d'entrée du village, la Porte Basse et son escalier à vis, le Portail neuf. Toute proche la chapelle Notre-Dame de Pitié de Coste de Coa édifiée en 1635.
A l'extérieur du village, cabanons, murets de pierre sèche, restanques, cultures en terrasses.
Depuis Vacqueyras, on peut accéder à l'ancienne station thermale de Montmirail, fort réputée au XIXème siècle et qui reçut à la fois le théâtre grâce à Sarah Bernhardt et la poésie par la présence de Frédéric Mistral.

Circuit : Les Vignes comtadines

Venasque

couv-VenasqueClassé parmi les « plus beaux villages de France » Venasque donna son nom au Comtat Venaissin. Baigné d’une lumière toute particulière, le village domine, de ses falaises calcaires, la plaine du Comtat avec en toile de fond les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux.

Construit sur l’emplacement d’un temple païen le baptistère est l’un des plus anciens de France. A l’époque, les baptêmes avaient lieu la veille de Pâques et de Pentecôte. De nos jours, des baptêmes y sont célébrés toute l’année.
L’église Notre-Dame abrite un magnifique retable et un tableau de l’Ecole d’Avignon.
Au pied des falaises, l’Institut Notre-Dame de vie, centre spirituel et théologique.

La cerise des Monts de Venasque, juteuse et charnue, est la première marque de cerise « haut de gamme » en France. Chaque année, Venasque célèbre son «diamant rouge»  en organisant  le Festival de la Cerise avec le concours de la Confrérie de la Cerise des Monts de Venasque.

Circuit: Les Villages perchés

Villes-sur-Auzon

couv_VillesurAuzonAu bord de l’Auzon, ce bourg était autrefois entouré d’une enceinte fortifiée. Une seule porte subsiste « le Grand Portail », ornée d’un fronton en pierres apparentes.
L’ancienne église a disparu remplacée par une église édifiée en 1850.
L’industrie de l’ocre est née de l’extraction des ocres dans la forêt de pins entre Villes et Mormoiron. Le lavage des sables a occupé de nombreux ouvriers jusqu’en 1921. Les ocres de différentes teintes étaient utilisées pour la fabrication des couleurs et vendues dans le monde entier.
A gauche de l’église, un très vieux mûrier blanc dit « de Sully » présente un tronc de 6,46 m de circonférence.
Chaque année, après le Festival de Jazz, de renommée internationale, les premiers jours d'août, Villes-sur-Auzon célèbre en septembre le raisin de table, l’AOC Muscat du Ventoux.

Circuits : Les Gorges de la Nesque / Les Terrasses du Ventoux