La Vallée du Toulourenc

couv_StLeger_DAprès la fameuse résurgence de Fontaine-de-Vaucluse immortalisée par Petrarque, dont la source se trouve sur le plateau d'Albion, le cours d'eau le plus important alimenté par le Mont Ventoux est le Toulourenc, petite rivière qui prend sa source près de la station thermale de Montbrun-les-Bains et qui coule sur une trentaine de kilomètres dans une vallée étroite aux gorges profondes et sauvages, dévalant jusqu'à l'Ouvèze après avoir traversé plusieurs sites pittoresques, limitant ainsi très nettement le versant nord du Mont Ventoux.

Ce versant, à la fois sur le Vaucluse et la Drôme, est jalonné de jolis villages, Montbrun-les-Bains, Reilhanette, Savoillans, Brantes
et Saint-Léger-du-Ventoux.
L'arrivée en plaine ou plutôt dans le piémont du Ventoux, après avoir traversé Entrechaux, est à Malaucène, point de départ de la route montant au sommet du Mont Ventoux, par la face nord.

Circuit: La Vallée du Toulourenc

Le Comtat Venaissin

AOCV1Avec ses paysages tout en douceur, ses fermes isolées au milieu de champs entourés de canaux, son climat paisible, le Comtat Venaissin évoque irrésistiblement la Toscane avec une mosaïque de cultures et ses quatre villages perchés.

Pernes-les-Fontaines - la Perle du Comtat
"Ville et métiers d'art" vous fera découvrir son patrimoine architectural et les traditions riches de son passé, avec ses 40 fontaines, ses 3 portes fortifiées, la Tour de l'Horloge, la Tour Ferrande aux fresques médiévales, la croix couverte, ses chapelles, son marché couvert médiéval, l'église Notre-Dame du XIIe siècle et ses magnifiques orgues baroques du XVIIe siècle.

Venasque, Le Beaucet, Methamis, Blauvac
ces quatre villages perchés constituent un des points remarquables du Comtat Venaissin.
                                                                                                                                                   (c) AOCVentoux 2005-Serge Alvarez
Circuits: Les Terrasses du Ventoux / Au fil du Comtat / Les Villages perchés / Les Gorges de la Nesque

Le mont Ventoux

Ventoux4_DVient du mot "ventor", dont la racine ven(t) / vin(t) désignait une hauteur nettement marquée.
Situé à une cinquantaine de kilomètres au nord-est d'Avignon, culminant à 1910 mètres, la calotte blanche du Ventoux se voit depuis la mer, les Cévennes, la Vallée du Rhône, les Alpes de Haute-Provence, la Montagne de Lure.

 

Géant à deux visages, le mont Ventoux est la sentinelle et le gardien de la Provence. Son versant méridional est de caractère méditerranéen alors que la paroi nord subit un climat alpin. Classé Réserve de Biosphère par l'UNESCO, le mont Ventoux recèle une incroyable diversité biologique et paysagère. Les patrimoines agri-culturels et historiques font des contreforts du Ventoux un territoire de caractère. Au fil des saisons, les productions agricoles et artisanales locales, les marchés provençaux typiques emplissent de saveurs et de senteurs les places de village, les restaurants, les terrasses. C'est la Provence telle qu'on se l'imagine et telle qu'on l'aime.

Tous les circuits sont une invite à la découverte du mont Ventoux.

 

Le Plateau d'Albion

couv_platAlbion_DPlateau de grands espaces avec ses villages typiques de Haute-Provence, ses églises et chapelles d'époque romane, ses grandes fermes, sièges d'exploitations importantes, d'élevage ovin et de cultures diverses. C'est l'univers de Jean Giono, le Pays bleu, qu'il a su décrire avec amour et respect dans ses romans tels que Jean le Bleu, Regains, Que ma joie demeure. Partez a la découverte des sites et villages du plateau d'Albiion. Rencontrez ses habitants, accueillants et chaleureux, Au départ de Sault, roulez en direction de Lagarde d'Apt, Saint-Christol, Simiane-la-Rotonde, Banon, Revest-du-Bion, un crochet par Redortiers et Le Contadour, et revenez par Ferrassières, Saint-Trinit et Aurel.

Circuit: Le Plateau d'Albion

Le Val de Sault

couv_Sault_DAu débouché des Gorges de la Nesque ou du Col de la Gabelle, apparaît le Pays de Sault. Délicatement ouvragé, strié de minces arêtes de rangées d'arbres, de ruisseaux et de ruches immobiles dans l'attente de miel. En été, on est aveuglé par le bleu des lavandes.
À force de plonger son regard dans la plaine, on ne sait plus si le ciel repose en flaques rectangulaires le long des champs de blé et des sentiers ou s'il est ailleurs. Belle connivence entre le bleu du ciel et le bleu de la lavande.
Au parfum de la lavande succède l'odeur des blés et du petit épeautre gorgés de soleil, de la terre sèche et craquelée, des petites immortelles au revers des talus. Tout est chauffé à blanc, par le soleil, la lumière, les couleurs incisives. Seule, la truffe, cachée dans la terre, garde encore ses parfums pour elle.

De Monieux à Aurel, en passant par Sault, Saint-Trinit et Ferrassières, la plaine évoque irrésistiblement un jardin merveilleux, soigneusement entretenu et bordé de forêts qui fleurent bon la noisette, la mûre et les baies sauvages.

Circuit: Le Plateau d'Albion

Les Dentelles de Montmirail

site_dentmont3_DLeur nom: du latin mons mirabilis = montagne admirable. C’est bien ainsi qu’il faut considérer ce massif, une montagne admirable, fantastique et magique, composée de gigantesques dentelles de pierre se détachant dans le ciel. Un massif remarquable, au relief tourmenté, aux couleurs bleutées ou orangées suivant l’heure et la lumière, qui domine le Comtat Venaissin, un massif entouré d’une forêt méditerranéenne composée essentiellement de chênes verts, de cèdres, de pins noirs et de pins d'Alep. mais aussi de vignobles, d’oliviers, d’abricotiers et de cerisiers.  

Site d’escalade réputé et apprécié, avec plus de 700 voies équipées sur des falaises calcaires exposées au soleil d’hiver mais protégées du mistral. Haut lieu également de randonnées, de cyclotourisme et de VTT, le massif des Dentelles de Montmirail se laisse apprivoiser et au gré des chemins laisse apparaître quelques trésors: vignobles en terrasses, chapelles envahies par la végétation, panoramas sublimes sur le Mont Ventoux et la Vallée du Rhône, etc.

Circuits: Entre Ventoux et DentellesAu pied des Dentelles

Les Gorges de la Nesque

gorges_de_la_Nesque_lavandeCanyon grandiose et sauvage où se dressent de fantastiques rochers que l'on découvre depuis la route en encorbellement sur le précipice, jalonnée de tunnels et de belvédères dont celui du Castelleras face au majestueux rocher du Cire.

Au fond des gorges de la Nesque, en bordure du torrent, entièrement engagée sous un vaste surplomb rocheux, la chapelle Saint-Michel est modeste mais intéressante par sa situation et son histoire. Elle date du XIIe siècle et fut entièrement restaurée en 1643.
La Chapelle Saint-Michel n'est accessible qu'a pied. Laisser les vélos à Monieux et suivre l'une où l'autre rive du torrent, à partir du plan d'eau.

C'est dans le courant de l'année 1886, bien avant l'ouverture de la route qui surplombe ce site, que Frédéric Mistral découvre les gorges de la Nesque et les ruchers sauvages du Rocher du Cire où il entreprend, au péril de sa vie, de récupérer les gaufres d'or gorgées de miel. Les péripéties de son escalade du Rocher de Cire, relatées dans Calendal,  constituent un des points culminants de ce poème épique en douze chants dans lequel le poète exalte la Provence maritime et la Provence montagnarde.

La stèle dédiée à Frédéric Mistral, placée sur le belvédère du Castelleras, spécialement aménagé pour la recevoir, domine l'un des plus beaux sites sauvages de Provence.

Paradis des randonneurs, les Gorges de la Nesque sont aussi le lieu idéal pour l'observation d'espèces rares et protégées - dont certaines spécifiques à ce lieu - de la flore et de la faune notamment des oiseaux (par exemple l'aigle royal). C'est pourquoi l'UNESCO, en 1998, a décidé, pour sauvegarder la richesse exceptionnelle de leur écosystème, de les inclure dans le périmètre classé Réserve de Biosphère du Mont Ventoux.

Circuit: Les Gorges de la Nesque