Situé à une cinquantaine de kilomètres au nord-est d'Avignon, culminant à 1912 mètres, la calotte blanche du Mont Ventoux se voit depuis la mer, les Cévennes, la Vallée du Rhône, les Alpes de Haute-Provence, la Montagne de Lure

Le Mont Ventoux classé « Réserve de Biosphère » par l’UNESCO

Depuis sa première ascension, en 1336, par le poète humaniste Petrarque, le Ventoux constitue un joyau du paysage, un trésor de la nature et un espace du vivre ensemble.

Tous les climats d’Europe sont représentés sur le massif du Ventoux. Il résulte de cette mosaïque de microclimats une étonnante richesse quant à la flore et à la faune. Ce qui valut l’attribution du label « Réserve de Biosphère ».

Déjà, en 1879, l’entomologiste Jean-Henri Fabre, déclarait : « Une demi-journée de déplacement suivant la verticale fait passer sous les regards la succession des principaux végétaux que l’on rencontrerait en un long voyage du sud au nord, suivant le même méridien ».

Le Ventoux est avant tout un espace de vie, où les hommes et les femmes ont toujours vécu avec la nature qui est ici omniprésente.

Des efforts réels et constants pour la valorisation et la préservation de la région du Ventoux sont apportés par le SMAEMV (Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont Ventoux) - www.smaemv.fr - organe fédérateur des 34 communes constituant le territoire du Ventoux et gestionnaire des espaces naturels (Réserve de Biosphère) et du développement de l’agri- et de l’éco-tourisme.